Film en compétition
Vestiges d'une vie

Ces objets du quotidien qui sont parfois les reliques d’instants précieux et constructifs de notre vie. Ceux qui gardent éveillée une part de nous-même qui n’existe plus et renferment nos souvenirs les plus chers. Ceux qui traversent le temps sans révéler leur secret…

Tags : drame famille

1605 / 1673 au classement du public

Tags : drame famille

Cassandre Tribalet

Guewel Essioux

Biographie

Deux étudiants qui partagent leur amour pour le cinéma et les belles histoires.

Crédits

Merci aux parents de Cassandre pour leur figuration et à Liam Essioux, Julie Hervault et Khaled Laarif pour leur aide lors du tournage. Musique : A Very Brady Special Kevin MacLeod (incompetech.com) Licensed under Creative Commons: By Attribution 3.0 License http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/

Derniers commentaires

Il y a 24 jours
A propos de « JE SUIS DE L'AUTRE CÔTÉ »

“the intrusions don't fit in with the scene: they break the atmosphere.”

Lire la suite
Il y a un mois
Abdel-Aziz Abdoulaye
A propos de « tu vas revenir ? »

“Oh lalala !!!”

Lire la suite
Il y a un mois
A propos de « LA SECONDE PEAU »

“how can we watch?”

Lire la suite
Il y a un mois
A propos de « Je suis un jeu d'acteur »

“Tu es toujours aussi exceptionnelle. Bravo Manon”

Lire la suite
Il y a un mois
A propos de « Framberise »

“Elle est douée votre fille”

Lire la suite
Il y a un mois
A propos de « JE NE JOUE PLUS »

“Force continue bro”

Lire la suite
Il y a un mois
Florence Scotto
A propos de « L'agence »

“Bravo c est super”

Lire la suite
Il y a un mois
A propos de « A nous de jouer »

“Bravo !”

Lire la suite

@FestivalNikon

Suivez-nous

Facebook Twitter Instagram Dailymotion YouTube

Nos partenaires

Engie
CNC CGR Le Grand REX TitraFilm SOS Ciné BrutX Sens Critique Ouï FM Festival de Cinéma Européen des Arcs Festival Saint Jean de Luz

Identifiez-vous pour voter
X



J’accepte de recevoir des informations de la part de Nikon et de ses partenaires

 ou 
Vous avez déjà un compte sans Facebook :
Pour vous inscrire sans Facebook, cliquez ici.